Activité physique chez les personnes âgées

Activité physique chez les personnes âgéesLe sport chez les seniors : chacun à son rythme


Vous avez 70 ans ou plus et vous pensez que le sport n’est plus de votre âge ? Savez-vous qu’au contraire, adaptée à votre situation, l’activité physique vous est particulièrement recommandée ?

Selon une étude (1) publiée en mai 2015 par des chercheurs norvégiens, pratiquer une demi-heure d’exercice physique par jour serait aussi bénéfique pour des septuagénaires en terme de longévité que d’arrêter de fumer. L’étude montre même que 30 minutes d’activité physique par jour, pratiquée de manière modérée ou intense, 6 jours par semaine, contribuent à « une réduction du risque de mortalité » de 40% en moyenne pour ces septuagénaires. C’est dire les bienfaits de l’activité physique chez les seniors !

(1) Dans le cadre d’une vaste étude épidémiologique norvégienne, 16 000 hommes nés entre 1923 et 1932 ont été examinés et interrogés en 1972-73 puis (pour 6 000 d’entre eux) à nouveau interrogés en 2000 et suivis médicalement jusqu’en 2011. Le niveau d’activité physique des participants a été pris en compte tant du point de vue de la durée hebdomadaire (aucune activité, moins d’une heure, une à deux heures et plus de trois heures par semaine) que de l’intensité du sport pratiqué (intensité légère, moyenne ou bien forte).

Sport : le meilleur remède anti-âge

Articulations plus souples, musculation renforcée, os plus solides, poids contrôlé, meilleur souffle, plus grand sens de l’équilibre, les bénéfices physiologiques sont multiples !

Pratiquée avec régularité, l’activité physique adaptée aux seniors permet notamment de :
✓ prévenir certaines maladies (hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, diabète);
✓ avoir un meilleur sens de l’équilibre (et donc réduit le risque de chute);
✓ lutter contre l’ostéoporose et entretenir la masse musculaire (qui diminue de 40 à 50% après 50 ans).

Reste que passé le cap de la soixantaine, l’activité physique ne se pratique plus comme au temps de ses jeunes années.

Quelques précautions s’imposent :
● démarrer l’activité progressivement;
● commencer par des exercices de renforcement musculaire, puis passer à des articles d’étirement et d’équilibre;
● miser sur la régularité plus que sur l’intensité de l’effort : 30 minutes par jour sur 5 jours représentent déjà une activité physique significative;
● adopter une tenue adaptée qui permette d’avoir une bonne aisance dans les mouvements;
● penser à bien s’hydrater : le bon réflexe, boire 3 à 4 gorgées d’eau avant, pendant et après l’activité.

Quelles activités pour les personnes âgées ?

L’activité la plus simple et qui peut se pratiquer quotidiennement, c’est la marche adaptée aux seniors. Prendre l’habitude de marcher régulièrement, mais aussi jardiner, bricoler, tout ce qui au quotidien incite à bouger, faire des gestes précis, développer son sens de l’équilibre.

Le sport après 70 ans se pratique forcément de manière adaptée. La gymnastique douce et la prévention des chutes chez la personne âgée est particulièrement recommandée, avec les conseils d’un professionnel qui saura l’adapter à votre situation personnelle. Les exercices physiques s’apparentent très souvent à des mouvements du quotidien : marcher en évitant des objets au sol, prendre des objets de telle ou telle manière, se lever d’une chaise et se rasseoir plusieurs fois de suite. Des gestes simples qui non seulement renforcent le sens d’équilibre mais qui permettent d’adopter les bons réflexes, notamment en cas de chute ou de mouvements difficiles.

Les plus sportifs des seniors vont s’orienter vers la randonnée, s’essayer à la marche nordique, redécouvrir les plaisirs de la natation. Et ceux qui se sentent désormais moins sportifs pourront retrouver le goût de la pétanque, du Mölkky, des fléchettes ou du bowling à la fois sport, jeu d’adresse et distraction partagée.

Le sport : Bon pour le corps et le moral des aînés !

Aux bienfaits sur le corps s’ajoutent aussi les bienfaits psychologiques.

L’activité physique contribue à réduire le risque de dépression.
Elle est un facteur de lien social, à la fois parce qu’elle est souvent pratiquée en groupe et parce qu’elle agit sur le psychisme.
Elle est aussi synonyme de meilleure qualité de vie. Ainsi les personnes de plus de 65 ans qui pratiquent régulièrement une activité physique ont moins de somnolence pendant la journée et meilleur sommeil la nuit venue que celles qui sont sédentaires ou inactives.
Enfin, différentes études montrent que l’activité physique régulière retarde l’apparition de la dépendance.

En résumé, l’activité physique régulière c’est le secret pour vivre mieux aujourd’hui et demain, un secret à partager avec tous les seniors qui veulent bien vieillir.Activité physique chez les personnes âgées

L’activité physique aux Résidentiels

Aux Résidentiels, tout est fait pour encourager les résidents à conserver ou reprendre une activité physique.

Différentes activités sont proposées au sein de chaque établissement. Il suffit de consulter le programme mensuel des animations et de s’inscrire.

▹Des séances de gymnastique douce et de prévention des chutes sont animées par un professionnel, spécialement formé en matière d’activité physique adaptée.

▹Profitez aussi des différentes sorties qui sont programmées (marché, visite d’une expo etc) : elles sont autant d’occasions de marcher un peu plus longuement.

▹Ne pas oublier que l’activité physique, ce peut être aussi participer à un atelier de bricolage ou de dessin ou encore éplucher des légumes avec d’autres résidents…des gestes simples qui incitent à conserver son habileté tout en partageant de chaleureux moments !

▹Et pour ceux qui souhaitent pratiquer une activité particulière (natation, marche avec un club), ne pas hésiter à en parler à l’animatrice. Après avis médical, elle pourra aider le résident à organiser cette activité.

Bon à savoir

Vous n’êtes pas résident et vous souhaitez participer à une ou plusieurs activités ? Pensez au Pass’Activités Seniors !

Témoignages

 ❝ Les séances d’activité physique adaptée sont ouvertes à tous. Aujourd’hui plusieurs résidents (femmes et hommes entre 73 et 92 ans) y participent. J’essaie de leur faire pratiquer des doubles tâches, comme marcher et éviter des objets posés sur le sol ou encore des exercices de motricité fine pour se servir des différents doigts, le tout dans une bonne ambiance ❞.

Antoine Barboza, intervenant en activité physique adaptée aux Résidentiels de Niort

Activité physique chez les personnes âgées

❝ Les activités sont variées et adaptées à chacun, même des personnes hémiplégiques y participent. Le fait d’être en groupe aide énormément. Nous nous encourageons mutuellement ❞.

Martine Courtin, résidente aux Résidentiels de Saint Sulpice de Royan

 

Activité physique chez les personnes âgées