Interview du directeur des résidences seniors Les Résidentiels
Géraud de Quatrebarbes, directeur des résidences seniors Les Résidentiels

Interview du directeur des résidences seniors Les Résidentiels

Capgeris est parti à la découverte des résidences seniors « Les Résidentiels ».
Découvrez l’interview de Géraud de Quatrebarbes, directeur du groupe.

« Les Résidences Seniors sont devenues en 10 ans un maillon important de l’habitat Senior, à mi-chemin entre l’EHPAD et le tout maintien à domicile. Elles accueillent aujourd’hui plus de 40.000 personnes âgées et sont appelées à se développer rapidement dans les années à venir : les besoins actuels déjà très importants vont encore croître dans les années 2020 avec l’arrivée des boomers aux âges de 75/80 ans ».

Comment définissez-vous votre activité ?
On vous confond encore beaucoup avec une maison de retraite non ?

La confusion est toujours présente, même si plus le temps passe plus le public est à même de faire la différence entre les maisons de retraites médicalisées et les résidences services pour personnes âgées. Nous ne nous adressons pas au même public, notre mission est d’accueillir toutes les personnes âgées qui n’ont pas besoin de médicalisation mais qui ne peuvent pas forcément demeurer à leur domicile.

En effet le maintien à domicile est le souhait d’une grande majorité des personnes et c’est très compréhensible, mais il peut arriver que le domicile devienne dangereux ou anxiogène, et dans cette situation nous apportons la solution idéale dans laquelle la personne peut conserver son rythme et ses habitudes dans un environnement sécurisé.

Petit groupe de 5 établissements vous apparaissez dans le top 10 réalisé par senior médias en 2014. Qu’en pensez-vous ?

Le marché des résidences services n’est pas très concentré, il y a en effet quelques opérateurs leader, et un grand nombre de petits groupes ou de résidences isolées. Pour ce qui nous concerne nous sommes un opérateur régional, à taille humaine et pour l’instant nous ne souhaitons pas développer un trop grand nombre de résidences afin de préserver la qualité des relations humaines et la connaissance de tous nos résidents, de préserver l’aspect un peu familial du groupe car il est vrai que ce qui est possible avec 5 résidences ne l’est plus forcément avec 20 ou 30 résidences.

Quels sont les résidents que vous accueillez ?
Peut-on vous comparer à ces nouvelles résidences services qui accueillent les « jeunes retraités » ?

Les résidents que nous accueillons sont des personnes fragiles qui recherchent principalement la sécurité et la possibilité de rompre avec la solitude. Ce sont donc des personnes assez âgées qui ont besoin d’une multitude de services. Les jeunes retraités vont plus être intéressés par des concepts différents avec moins de services.

Votre signature est « Un projet de vie à partager » pouvez-vous nous expliquer ?

Aux Résidentiels, notre ambition est de permettre à nos résidents de pouvoir se projeter dans une nouvelle façon de vivre, avec moins d’angoisse, moins de danger, et plus de rencontres. Le « Projet de vie à partager » concerne à la fois les résidents, leurs familles et également nos collaborateurs.

Retrouvez l’interview ici

Interview du directeur des résidences seniors Les Résidentiels