Alimentation des seniors 

dossier : la nutrition des seniors

Nutrition et santé des seniors : démêlez le vrai du faux 

Alimentation des seniors : faut-il croire tout ce que l’on entend ?
Voici 5 idées très répandues, mais pas toujours exactes !

Passé un certain âge, il faut moins manger : FAUX


Alimentation des seniors Une personne âgée a les mêmes besoins nutritionnels qu’un adulte : ni plus, ni moins. Certes, l’âge venant, elle fait moins d’exercice physique que pendant sa vie dite « active », mais comme son organisme conserve moins les aliments, il est important qu’elle s’alimente suffisamment. Ce qui est loin d’être le cas : on estime qu’à 75 ans et au-delà, un tiers des hommes et la moitié des femmes consomment moins de 1500 Kcal/jour alors que les besoins nutritionnels des personnes âgées sont les mêmes que chez l’adulte, soit 2000 Kcal par jour.

Notre conseil : pour conserver la meilleure vitalité, privilégiez des menus équilibrés adaptés aux seniors. Alterner viandes et poissons, varier les garnitures (légumes verts, féculents etc.), privilégier les produits frais de saison. Une alimentation variée garantit un apport en protéines et matières grasses d’origines diverses, indispensables à l’organisme … et contribue à donner bon appétit ! La recette à donner aux seniors : « Faites-vous plaisir à table, vous vous ferez du bien ! »

L’âge avançant, il est normal de perdre du poids : VRAI et FAUX

Alimentation des seniors Il est fréquent, quand on vieillit, que l’on ait perdu du poids par rapport à sa période dite « adulte » car la masse musculaire a diminué. Mais attention, cette tendance ne doit pas s’installer. Le poids est un indicateur de l’état de santé des seniors, et les pertes de poids involontaires sont à surveiller, car elles sont le principal signal de la dénutrition. Selon les études, on estime qu’entre 450 000 et 700 000 personnes âgées en France en souffrent. Si les chiffres varient, ils sont suffisamment importants pour que la sonnette d’alarme soit tirée. Car une personne en état de malnutrition ou sous-alimentation a une carence importante en protéines et en d’autres nutriments, ce qui augmente pour elle la fatigue, les risques d’infections et de complications en cas de maladie.

Notre conseil : éviter tout régime sauf s’il est prescrit par un médecin et se peser une fois tous les mois. Il est même conseillé de se peser toutes les semaines dans certaines situations : en cas de risque de déshydratation (canicule, fièvre, diarrhée, vomissements) après une infection, une hospitalisation ou un choc affectif. Pris à la même heure, noté sur un calendrier ou un cahier, le poids est à surveiller régulièrement. A partir d’une perte de 2 kg en un mois, il faut alerter son médecin.

Une personne âgée est plus exposée au risque de déshydratation : VRAI

Alimentation des seniors et deshydratationL’eau en quantité suffisante est indispensable à notre organisme pour éliminer les déchets par les reins et le transit intestinal. En vieillissant, la sensation de soif diminue, et finit même par disparaître complètement. La déshydratation est donc un vrai risque pour les seniors. Ce risque est particulièrement important en cas de forte chaleur ou si on prend certains médicaments (diurétiques, neuroleptiques). Pour y remédier, il est recommandé aux personnes âgées de boire 1,5 litre par jour, soit 8 à 10 verres. Le bon réflexe santé pour un senior : « Boire sans soif ».

Notre conseil : boire à table mais aussi entre les repas. Avoir toujours près de soi un verre et une bouteille ou une carafe. Et pour les sorties, emporter une gourde de petit format, pratique, écologique et peu encombrante. Enfin, pour éviter la monotonie, varier les apports en liquide tout au long de la journée : thé, eau, jus de fruits, potages, tisanes (voir ci-dessous les aliments à privilégier ou à limiter).

Il vaut mieux faire des repas moins copieux mais plus nombreux : VRAI

Alimentation des seniors Avec l’âge, et en raison des modifications de l’organisme, la digestion devient plus longue et difficile. Pour la faciliter, il est conseillé aux seniors de respecter le rythme de 3 repas par jour et d’y ajouter un goûter ou une collation, avec un espacement d’au moins 3 heures entre chaque prise de nourriture. Ce rythme alimentaire permet de bien répartir les apports caloriques dans la journée et de réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang). La digestion est facilitée, et l’appétit s’en trouve aussi amélioré.

Notre conseil : même en cas de perte d’appétit, il ne faut absolument pas sauter un repas. Si à la fin du déjeuner, l’appétit manque, garder le fruit en prévision d’une petite pause gourmande, bonne pour le moral, bonne pour la santé.

Manger avec d’autres personnes ouvre l’appétit : VRAI

Alimentation des seniors Une personne âgée qui mange seule aura généralement moins d’appétit et aura aussi tendance à manger plus vite, et donc à s’alimenter moins bien. A l’inverse les repas partagés avec d’autres convives peuvent aider les seniors à conserver ou retrouver les plaisirs de la table : goûter ce qui est proposé, manger doucement pour mieux apprécier la saveur des aliments, échanger avec d’autres personnes et retrouve une vie sociale, tout cela doit aussi accompagner une alimentation équilibrée !

Notre conseil : savourer la table des Résidentiels ! Une cuisine maison, mitonnée par un chef, une table bien mise, le plaisir d’un repas servi et partagé entre aînés ou en famille : tous les ingrédients sont là pour faire apprécier l’art du bien vivre et du bien manger, la vraie convivialité.

dossier sur l'alimentation de la personne agee

Les aliments à privilégier ou à limiter

  • Manger une à deux fois par jour de la viande,Nutrition senior aliments à privilegier
    du poisson ou des œufs, qui sont des sources de protéines
    et de fer, et, pour les poissons dits gras », des sources d’oméga 3.
  • Consommer du lait ou des produits laitiers 3 ou 4 fois par jour.
    Cet apport en calcium aidera à conserver des os solides.
  • Limiter les produits sucrés qui, en excès,
    peuvent contribuer à la prise de poids.
  • Limiter également le sel, qui favorise l’hypertension.
  • Ne bouder pas les matières grasses
    qui apportent à l’organisme de l’énergie,
    des vitamines et des acides gras.
    Mais les consommer avec modération :
    en excès, elles augmentent les risques pour la santé.
  • Boire à volonté, pendant et entre les repas.
    Limiter les boissons sucrées
    (préférer les boissons 100 % jus de fruits et sans sucres ajoutés)
    et privilégier les potages, tisanes, thé, chicorée ou café.
  • Respecter la recommandation de 5 fruits et légumes par jour.
    Ils apportent à l’organisme des antioxydants qui protègent les cellules,
    des fibres et de l’eau qui facilitent le transit.

la table des Residentiels residences services seniorsUne alimentation saine et savoureuse aux Résidentiels

  • Pour aider les seniors à conserver une bonne vitalité, les Résidentiels ont mis au point différentes formules de restauration qui favorisent un bon équilibre alimentaire. Conseillés par la nutritionniste du groupe, les chefs composent des menus adaptés aux personnes âgées avec chaque jour le choix entre 2 entrées, 2 plats principaux, 2 garnitures en accompagnement, un plateau de fromages affinés et 2 desserts. Les produits frais de saison sont privilégiés.
  • systématiquement Tout est fait pour que les résidents respectent et apprécient le rythme de 3 repas par jour, indispensables pour bien s’alimenter, avec des horaires réguliers et adaptés. Petit-déjeuner, déjeuner, dîner sont préparés et servis avec une présentation soignée. Sans compter les collations toujours bienvenues.
  • Des fontaines à eau sont à la disposition des résidents dans les espaces communs pour les encourager à boire les 8 à 10 verres recommandés par jour. Et, parce qu’il est bon aussi de diversifier les liquides, un potage est proposé chaque jour au menu.
  • Pour toute question concernant l’alimentation ou un régime prescrit :  ne pas hésiter à en parler avec la nutritionniste des Résidentiels. Elle saura répondre à ces interrogations et trouver avec le chef la solution adaptée à chaque situation.

>>> Télécharger le memo nutrition
>>> Revenir à la liste des dossiers

Alimentation des seniors 
SUIVEZ L'ACTUALITÉ
DES RÉSIDENTIELS SUR FACEBOOK